#publication

Le biochar, cette ressource aux multiples atouts

28/02/2022

Qu’est-ce que le biochar ? Quelles sont ses caractéristiques ? Comment le produire ? Quels sont les bénéfices du biochar pour les sols et le secteur agricole ? Carbonloop vous dit tout ce qu’il faut savoir sur cette ressource extraordinaire pour l’agriculture et le climat. Décryptage.

 

Le biochar est un charbon d’origine végétale obtenu par pyrolyse de biomasse. Il est principalement constitué de carbone et peut être valorisé dans de nombreux usages. Au rythme du changement climatique actuel et de l’appauvrissement des sols lié à l’usage intensif d’engrais chimiques, cette ressource est devenue précieuse, tant pour ses propriétés d’amendement des sols que de séquestration de carbone 

 

Au XVIIème siècle, la découverte de terres noires d’une fertilité exceptionnelle révèle l’origine du biochar. La science de l’époque démontre alors que cette Terra Preta située sur les bords du fleuve Amazone a été créée entre -800 et -500 par les Amérindiens, qui ont enfoui pendant des milliers d’années des végétaux carbonisés dans les sols. Ils ont ainsi modifié leur environnement naturel hostile pour créer un système agricole capable de nourrir leur peuple. En effet, la richesse de leurs sols en carbone et en minéraux est remarquable. Plus étonnant encore, ses vertus régénératrices : une fois que le biochar est dans le sol, il favorise la croissance végétale et enrichit l’humus pendant des générations.  

 

Ce charbon d’origine végétale ultra-fertilisateur affiche de nombreuses caractéristiques intéressantes, notamment pour l’environnement. Absorbant, purifiant et poreux, le biochar peut être utilisé dans nombre d’applications agronomiques : amendement des sols, accélérateur des fertilisants, filtration des eaux usées. C’est la pyrolyse de biomasse, l’acte de carboniser des résidus de végétaux, qui provoque dans ce charbon végétal une micro-porosité, qui permet de retenir l’eau et les nutriments en abondance et de séquestrer des quantités de carbone.  

 

 

Le biochar est un produit très stable. Il peut demeurer longtemps dans le sol, avec des effets bénéfiques sur le long terme, comme le prouve la Terra Preta. Il représente une immense ressource pour la vie du sol. 

 

Le biochar est également un puits de carbone. La majorité du carbone absorbé par la biomasse pendant sa croissance est séquestrée pendant la pyrolyse, dans le biochar. Cette séquestration est stable et dure plusieurs centaines d’années. En mettant en place des processus de certification par des organismes indépendants, l’utilisation du biochar dans certains usages permet d’obtenir des crédits carbone qui garantissent la qualité de la séquestration, et ses quantités.  Il est d’ailleurs considéré par le GIEC comme une « negative emission technology », une solution à émissions négatives, c’est à dire qui retire du CO2 de l’atmosphère. Autant dire que ses bénéfices sont multiples. Tout comme les avantages de notre solution Carbonloop. 

 

Forts de ces constats, chez Carbonloop nous capitalisons sur les propriétés du biochar pour accompagner les industries dans leur trajectoire Net Zero, avec un impact durable et social sur les territoires. Nous utilisons les résidus de biomasse pour produire des énergies vertes directement sur le site de consommation : électricité, chaleur et hydrogène. Et nous valorisons le biochar localement, coproduit de ce procédé de transformation, en agriculture et en horticulture afin que les territoires locaux bénéficient ainsi d’une régénération de leurs sols, rendus plus fertiles. 

 

Pour en savoir plus sur le biochar et son potentiel pour l’industrie de demain, recevez la synthèse de notre prise de parole lors de la conférence “Le biochar : la voie vers le changement d’échelle”, en vous inscrivant ici.